Né en 1990, Yann Frisch est fasciné depuis l’enfance par les techniques et l'univers de la magie.

Il se forme d’abord l’école de cirque du Lido de Toulouse où il découvre le jonglage et le clown, art auquel il se forme également par le biais de stages avec des pédagogues tels que Sky de Sela, Eric Blouet, Cedric Paga alias Ludor Citrik, Michel Dallaire.

Sa rencontre en 2008 avec Raphaël Navarro et la Magie nouvelle est fondatrice pour son parcours artistique.

C'est évident : la magie est son premier langage.

 

Il collabore avec la Compagnie 14:20 en 2010 et crée la forme courte Baltass, numéro de magie qu’il tourne dans le monde entier et avec lequel il obtiendra les titres de champion de France (2010/ 2011/ 2012/ 2013), d'Europe (2011), du monde (2012). En 2013, il participe à la création en tant que co-auteur et interprète du spectacle Oktobre, lauréat du dispositif Circus Next (2014).

Cette même année, il fonde sa propre compagnie - L’Absente - avec laquelle il crée son premier spectacle seul en scène en 2015 le Syndrome de Cassandre.

Ibrahim Maalouf fait appel à lui, toujours en 2013, pour co-signer un spectacle programmé au 104 à Paris, avec 50 musiciens franco-libanais.

En Mars 2014, Yann Frisch accompagnait la 1ère partie du nouveau concert d’ Ibrahim Maalouf, Illusions, à l’Olympia.

En juin 2016, il est l’un des auteurs interprètes de Nous, rêveurs définitifs, au Théâtre du Rond Point, un cabaret orchestré par la compagnie 14:20, dans lequel il présente Baltass 1, Baltass 2, et des numéros de cartomagie. En 2017, il participe à Terabak de Kiev, cabaret mis en scène par Stéphane Ricordel.

La même année il devient artiste associé au Théâtre du Rond Point (Paris) et à la Coursive (Scène nationale de La Rochelle). En mars 2018 il crée Le Paradoxe de Georges, un spectacle de cartomagie, dans son CamionThéâtre, un dispositif itinérant conçu spécifiquement pour y jouer de la magie.

En 2020 il tourne dans Les Deux Alfred, le dernier long-métrage de Bruno Podalydès sorti en 2021.

© BengaleTV